25.5 C
Dakar
dimanche, octobre 2, 2022
spot_img

Kédougou / Affaire Doura Diallo: Le procureur inculpe le personnel médical disculpé par le SAMES

Le procureur de la République près le tribunal de grande instance de Kédougou, Baye Thiam, charge lourdement l’équipe médicale qui a assisté la dame Doura Diallo lors de son accouchement dans des conditions atroces. Le maître des poursuites a relevé la “forte négligence médicale”, l'”incompétence notoire” et le “manquement manifeste aux règles élémentaires de la médecine” du gynécologue et de ses collaborateurs pendant la fameuse nuit du 30 août, fatale à Doury Diallo et à son bébé.

La réaction du procureur de la République près le tribunal de grande instance de Kédougou a été immédiate après les protestations du Syndicat autonome des médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes du Sénégal (SAMES). Le parquetier est revenu amplement sur les faits sur une note parvenue à Post Afrique.

Le gynécologue a procédé à l’accouchement par voie basse “sans pitié ni sentiment” malgré les supplications de l’époux

La patiente Doura Diallo s’est présentée au district sanitaire de Kédougou au service de la Maternité aux environs de 8 heures du matin, le 30 août dernier, accompagnée de son époux Malick CISSE alias Mor. La matrone l’a consultée et a constaté un affleurement de la tête du bébé. Dès lors, elle a appelé le gynécologue. “Ce dernier, arrivé aux environs de 16 heures s’est présenté et a essayé d’accoucher la femme par voie basse jusqu’à faire sortir la tête mais les épaules du bébé étant bloquées peinaient à sortir du fait du volume et ce, contrairement à la volonté de son époux qui lui suppliait de faire une césarienne compte tenu de ses antécédents. C’est ainsi, sans pitié ni sentiment, qu’il a continué de manoeuvrer sans même tenir compte de la fragilité du bébé. S’étant rendu compte qu’il était face à un obstacle imparable, il a décidé de procéder à une intervention chirurgicale, ce qui était trop tard car la situation était déjà devenue inextricable”, regrette le procureur.

“Incompétence notoire” et “manquement manifeste aux règles élémentaires de la médecine”

Le procureur Baye Thiam, dans son communiqué, a précisé que le gynécologue a pris certaines décisions sans consulter le mari de la dame et demander son aval. Le gynécologue Léonce Mbade Faye va procéder à l’ablation totale de l’utérus de la patiente sans l’autorisation de son époux.

Un “comble” pour le procureur qui, a souligné que “les manceuvres du gynécologue pour extraire le nouveau-né ont causé le décès du nouveau-né”.

Par ailleurs, “les déclarations spontanées des parties (personnel médical et le mari de la défunte) indiquaient que le fœtus à l’arrivée était vivant car le mari, présent à l’accouchement avait posé la question au médecin qui lui a confirmé effectivement qu’il respirait”, acte la note du parquet. Cette version bat en brèche les allégations du SAMES qui avancent que le nourrisson était mort et que c’est la raison pour laquelle leurs collègues ont procédé à une embryotomie (ils avaient coupé la tête du bébé).

Diabétique et en surpoids

Selon le magistrat du parquet, ces manœuvres en cascade ont très certainement provoqué une rupture utérine qui a conduit immédiatement au décès de la mère suite à une hémorragie externe et un arrêt cardiaque. De surcroît, la défunte, diabétique, pesait quasiment cent (100) kilogrammes. Ce qui faisait d’elle “un sujet à risque” ne pouvant “nullement supporter un accouchement par voie basse”, lit-on sur la note. La preuve, elle avait subi une césarienne à son accouchement précédent.

Eu égard à la gravité des faits qui ont engendré la mort tragique de deux (02) êtres humains innocents, une enquête est officiellement ouverte et confiée à la Brigade de Gendarmerie de Kédougou. Les nommés Léonce Mbade FAYE, Abdou Aziz DIOUM et Bakary DIEBAKHATE sont poursuivis pour des faits d’homicide involontaire et de complicité.

Articles associés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informés

0FansJ'aime
3,506SuiveursSuivre
20,100AbonnésS'abonner
spot_img

Articles récents

Postafrique

GRATUIT
VOIR