/

INTERDICTION DES SACHETS EN PLASTIQUE : 700 unités de production de sachets d’eau menacées de fermeture

2 mins read

Le collectif des acteurs de l’eau filtrée du Sénégal est dans tous ses états. Deux de ses membres ont reçu une mise en demeure du ministère de l’Environnement et du Développement durable qui menace de fermer leurs usines de production.Le collectif des acteurs de l’eau filtrée du Sénégal est en colère. Selon ses membres, le ministre de l’Environnement et du Développement durable veut tuer le secteur qui emploie des milliers de pères et mères de famille. « Nous prenons l’opinion nationale et internationale à témoin concernant les excès d’autorité du ministre de l’Environnement, Abdou Karim Sall. Depuis une semaine, il mobilise toute l’administration décentralisée et les forces de l’ordre pour fermer les unités de production d’eau en sachet en plus de saisir les bobines et les emballages en plastique. Dans certains cas, il agit même sans sommation. Nous dénonçons cette attitude cavalière du ministre et exigeons la suspension immédiate et sans délai de ces mises en demeure. D’ailleurs la section de Thiès était dans la rue parce que deux d’entre eux ont été convoqués par le directeur régional de l’environnement pour la fermeture de leur usine de production », a révélé Saliou Sall, le porte-parole du collectif. Selon lui, la loi sur les sachets plastiques ne concerne pas des sachets plastiques à faible micro-nage.

Source : libéonline

Previous Story

Ngalla sylla coach des « lions » du Beach Soccer : « On va étudier le Japon, on va y croire jusqu’au bout»

Next Story

« J’ai décidé de rétrocéder le montant collecté à la famille du gendarme Mohamed Aïdara »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.