26.1 C
Dakar
samedi, juillet 2, 2022
spot_img

HORREUR À TOUBA: Un carreleur tue son apprenti et le jette dans un bassin pour…

Après une semaine de compagnonnage, le carreleur Elhadji Diaw aurait tué puis jeté le corps de son apprenti, Fallou Guéye, dans un bassin situé dans une maison en construction.

Après avoir commis le crime, l’homme âgé de 32 ans a simulé un cas de noyade pour étouffer l’affaire. Mais c’était sans compter avec la ténacité des policiers du commissariat spécial de Touba. En effet, les hommes du commissaire Diégane Séne ont réussi à interpeller le présumé assassin suite à une enquête rondement menée. Le drame s’est produit le samedi 28 mai dernier au quartier Darou Miname 2 de Touba.

Comment la police a-t-elle pu identifier le meurtrier?

 Le corps sans vie de Fallou Guéye a été déposé à l’hôpital Matlaboul Fawzayni après le constat de la police. Le certificat de genre de mort délivré par un médecin de cette structure sanitaire de Touba, évoque une mort par noyade.

Toutefois, la blouse blanche a constaté des blessures au niveau du cou, du front et des bras du défunt d’après ce rapport médical.Ainsi les enquêteurs du commissariat spécial de Touba ont réquisitionné les services d’un médecin légiste en service à l’hôpital Idrissa Pouye de Grand-Yoff.

Après examen, l’autopsie évoque une mort par submersion-asphyxie associée à des lésions de dermabrasions multiples. Suspecté d’être l’auteur de ce crime, le patron de la victime a été longuement entendu par les enquêteurs. Mais Elhadji Diaw a fait  croire aux hommes du commissaire Diégane Séne que Fallou Guéye est décédé par noyade selon des sources de Seneweb. ” Nous étions dans le chantier en train de s’atteler au carrelage. Mais mon apprenti était perdu de vue vers 13 heures. J’ai mené d’intenses recherches pour le retrouver.

A l’heure du repas( 14 heures) , Fallou Guéye n’avait pas fait signe de vie” a déclaré Elhadji Diaw sur procès-verbal d’après nos sources proches du parquet de Diourbel.Poursuivant son récit, le présumé meurtrier de confier : ” J’ai plongé, vers 16 heures,  ma petite règle dans le bassin rempli d’eau pour vérifier. Malheureusement, j’ai aperçu Fallou Guéye avant de le repêcher, tout seul. Puis, j’ai déposé le corps sans vie au niveau du bâtiment”.

Toutefois, tout au long de son interrogatoire, le carreleur Elhadji Diaw a nié catégoriquement  avoir tué son apprenti âgé de 15 ans. Selon lui, il n’a jamais eu de différend avec Fallou Guéye.Accablé par les éléments de l’enquête, Elhadji Diaw a été déféré hier mardi au parquet de Diourbel pour assassinat sur instruction du procureur d’après des sources de Seneweb.

seneweb

Articles associés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informés

0FansJ'aime
3,373SuiveursSuivre
19,800AbonnésS'abonner
spot_img

Articles récents

Postafrique

GRATUIT
VOIR