/

Homologation du Stade Lat Dior : l’ultimatum de la Caf !

2 mins read

Un ultimatum est donné au stade Lat Dior et à tous les autres qui n’ont pas été homologués par la confédération africaine de football lors de sa dernière évaluation dans la perspective de disputer les deux premières journées des éliminatoires du mondial Qatar 2022.

Dans communiqué parcouru par Post Afrique, l’instance africaine de football informe « qu’un nouveau cycle d’évaluation des stades sera mené par la CAF afin de vérifier le statut et les conditions des sites proposés ». Pour l’instance dirigée par Patrice Motsepe, « l’évaluation se concentrera principalement sur les stades qui ont été interdits et/ou provisoirement approuvés lors de la précédente série de pré-inspections au cours du mois d’avril dernier », a indiqué la Caf.

Ainsi, dans le cadre de la nouvelle évaluation des stades, « les Associations Nationales sont priées d’envoyer au département des licences des clubs de la CAF (Club.licensing@cafonline.com) un rapport d’information à jour sur leurs stades au plus tard le 14 juillet 2021. Le rapport doit être complété par le responsable des Licences de Clubs de votre fédération et être accompagné de la documentation demandée », a indiqué la Caf. Toujours à travers son document rendu public, l’instance faitière précise que, « l’Association Nationale doit envoyer à la CAF un rapport d’inspection complet du stade à jour comprenant des photos et des vidéos de haute qualité des zones/sections du stade »

Dans son communiqué, la Caf revient sur les pays dont les stades sont interdits. Ils sont au nombre de 8 à savoir Burkina Faso, Centrafrique, Libéria, Malawi, Mali, Namibie, Niger et Sénégal.

Pape Fall (Post Afrique)

Previous Story

Hamady Dieng-Cadre APR-DG de l’ACBEP « Le Président Macky Sall est trés préoccupé par les problèmes des populations »

Next Story

DR AKINWUMI « L’Afrique ne devrait pas mendier des vaccins contre la Covid-19 »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.