1 min read

Par Dr Djibril DIALLO Falémé, Ecrivain Africain du Sénégal Vice-président de l’Association des Ecrivains du Sénégal chargé des questions académiques ; Vice-président du PEN/Sénégal chargé des Programmes ; Secrétaires aux Affaires académiques des PEN francophones d’Afrique ; Secrétaire Général du Club du Mandé. Mars 2021 Mesdames, messieurs, Nous sommes aujourd’hui atteints dans notre condition d’homme, avec cette disparition du Professeur Djibril Tamsir NIANE,

éminent Historien, qui a passé sa vie au combat pour la dignité des peuples noirs en général et des peuples de l’Afrique de l’Ouest en particulier, notamment de tous ces territoires ayant appartenu au grand Mandé à son apogée au XIVème siècle et qui constituent aujourd’hui l’essentiel des pays indépendants de la Mauritanie, du Mali, de la Guinée, de la Guinée Bissau, du Sénégal, de la Gambie, de la Côte d’Ivoire, du Niger et du Burkina Faso. C’est dire que le Professeur Djibril Tamsir NIANE a mis sa vie au service de tous ces peuples qui forment aujourd’hui l’ossature de la population ouest-africaine. Né le 9 janvier, 1932 à Conakry

Source : CWS

Previous Story

Décès de Thione « Adieu, maître de la parole »

Next Story

Touba offre 50 millions aux familles des victimes

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.