//

Historique des découvertes de pétrole au Sénégal

2 mins read

Restons avec le Pca de Petrosen Holding qui a animé une conférence sur les opportunités et défis du pétrole et du gaz dans les zones périphériques, samedi à Tambacounda, pour dire qu’il a commencé son exposé par l’historique des découvertes pétrolières et gazières du Sénégal. A l’en croire, les premières découvertes sont faites en 1961 à Diamniadio. Puis en 1967 au large de la Casamance et de la Guinée Bissau où on estime la réserve à 1 milliard de barils ; mais pour être rentable cela demande que le coût du baril soit élevé et exige aussi des moyens technologiques avancés. Une contrainte qui plombe l’exploitation de cette réserve, dit-il. En 1976, des indices de gaz furent découverts à Gadiaga dans la région de Thiès. Et ce n’est qu’en 1997 que ce gisement de Gadiaga fut confirmé par un forage. Mais la production de gaz à partir de ce gisement a démarré en 2001. Une année après, le Sénégal a terminé la construction d’un gazoduc de 34 km reliant le site de Gadiaga et Cabore dans la région de Dakar. Cependant, ledit gaz, de très haute qualité, avait servi dans un premier temps à produire de l’électricité pour la Senelec. Mais présentement, il alimente la cimenterie Sococim industrie. La découverte de pétrole et de gaz intervient à partir de 2014. Entre cette année mémorable et 2017, quatre gisements furent découverts dans le bloc appelé Sangomar Offshore profond qui a des ressources moyennes de 630 millions de barils. En plus de cela, il y a finalement 113 M3 normaux de gaz.

Source : las

Previous Story

Division dans les rangs des libéraux de Kaolack

Next Story

Mimi Touré pour un institut continental de production de vaccins

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.