25.5 C
Dakar
mercredi, juin 29, 2022
spot_img

Golf Sud/Locales 2022 : Les partisans de Lat Diop déclarent Sonko persona non grata à Guédiawaye.

Le leader du Parti Pastef les Patriotes n’est plus le bienvenu à Guédiawaye. Du moins de la mise en demeure que lui ont fait les partisans de Alioune Sall et de Lat Diop, tous deux responsables politique de la mouvance présidentielle et candidats aux locales de 2022, respectivement à la Ville de Guédiawaye et à la Mairie de Golf Sud.Ils ne décolèrent pas près la sortie du candiat de Yewwi Askan wi à Ziguinchor qui, en caravane la semaine dernoière avec les autres leaders de YAW à Guediawaye, avait taxé Aliou Sall et Lat Diop de voleurs, leur promettant la prison.

Lors d’une rencontre avec la presse, hier, ces derniers très remontés contre les propos de Ousmane Sonko jugés de «diffamatoires» contre «Aliou Sall et Lat Diop qui ne boxent pas sur le même ring» que le leader de PASTEF, ils soulignent que «dorénavant» ils vont «en découdre» avec lui, «à la place de (leurs) leaders politiques». Alboury Gueye, le Directeur de campagne de la coalition Bennoo Bokk Yakar à Golf Sud d’ajouter avec fermeté cette décision qui fait l’unanimité des sympathisants présents dans cette salle : «Nous le déclarons persona non grata à Guédiawaye.

Qu’il se le tienne pour dit, il sera responsable de la correction exemplaire qui sera réservé à l’effronté et le prétentieux qu’il est». Pis, ajoute M. Guèye, «le fait de se pavaner comme en tournée ‘présidentielle’, d’entretenir cette logorrhée infâme, cache un mal-être dont la profondeur n’a d’égale que son souci lancinant de paraître fort (…) Ce que les gens doivent savoir est que Sonko donne de plus en plus des signes inquiétants que seul la psychiatrie est en mesure de décrypter. Ses diatribes ne s’adressent pas en réalité à Doudou Ka, Aliou Sall , Mamour Diallo, Lat Diop. A trop en vouloir à tout le monde, Sonko a fini par étaler au grand jour on obsédant trouble psychotique en la personne de Macky Sall».Pourtant ajoute le Directeur de campagne de BBY à Golf Sud :

« aveuglé par une haine viscérale, il oublie que 2024 est encore loin (…) pensez bien, nous sommes en pleine campagne des Locales de 2022. Pour le bon Sénégalais du moins. Un gus qui est lui scotché sur 2024, distribuant à sa guise, de sa langue de vipère qui pue la méchanceté crasse, des tickets pour l’échafaud à des personnes dont le seul crime est de porter un étendard différent du sien». Alboury Gueye se désole, en outre, qu’«en lieu et place d’un discours programmatique qui aurait redoré son blason politique et social terni par une affaire de mœurs et un discours politique nihiliste et obscurantiste, le leader de PASTEF n’a trouvé rien de mieux que se prêter à son jeu favori et cynique de la calomnie et de la médisance».

Non sans s’étrangler de rage : «c’est le comble de l’imposture que quelqu’un qui a dans son tableau de chasse funeste la mort tragique de 15 jeunes gens et un viol s’affranchisse si allègrement du fardeau qu’il porte sur la conscience au point de verser dans des jugements de valeur et des menaces indignes d’un homme politique digne de ce nom» A la limite, persifle-t-il, «c’est Sonko qui a une dette de reconnaissance du ventre à l’endroit des personne qu’il attaque à longueur de journée. Ces dernières sont le bâton de vieillesse qui le maintien encore debout. Ce sont elles qui donnent un souffle de vie au ‘mythe’ qui piteusement part en vrille».

avec Voxpop

Articles associés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informés

0FansJ'aime
3,369SuiveursSuivre
19,800AbonnésS'abonner
spot_img

Articles récents

Postafrique

GRATUIT
VOIR