///

GMS choqué par la présence de nervis aux cotés des forces de défense…

1 min read

et de sécurité dans le cortège du Président Macky Sall en tournée économique dans le Fouta. Guy Marius Sagna avertit le chef de l’Etat que le premier nervi qui sera tué au Sénégal sera signé de sa propre main. Il prévient que les populations ne peuvent continuer à subir la violence des nervis sans se défendre. Selon l’activiste, le Président Macky Sall utilise des nervis et encourage son entourage à faire autant. Pire, dénonce le membre de Frapp, Président Macky Sall dit à la Police et à la Gendarmerie de fermer les yeux devant les violences faites par les nervis aux populations, révolutionnaires, activistes, opposants… A l’en croire, le peuple ne pourra pas, en plus de lui, supporter ses nervis. Guy Marius Sagna conseille le Président Sall, s’il veut être candidat une 3e fois en 2024, de chercher un autre pays, car ce ne sera pas au Sénégal. Parce que, dit-il, la résistance à l’oppression est un principe de droit.

Source : Las

Previous Story

Ndongo Diop de Pastef Diourbel sous contrôle judiciaire

Next Story

Asred dénonce le mutisme du pouvoir sur la situation des prisons

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.