Françoise FONING, une femme d’exception

2 mins read

Françoise Foning est une femme d’affaires et femme politique camerounaise, née en 1948 et morte en 2015. Elle est membre du RDPC et présidente de l’Organisation des femmes chefs d’entreprise mondiales. Elle est liée à la commune de Bafou et maire de la commune d’arrondissement de Douala.

Carrière

Son caractère trempé lui a valu d’être considérée comme « la femme la plus combative et la plus combattue du landerneau politique (camerounais) depuis 1990 »4. Elle est d’ailleurs vue par beaucoup au Cameroun comme l’archétype de la self-made-woman. Originaire du département de la Menoua, dans la région de l’Ouest Cameroun, après une petite formation en secrétariat, elle se lance très tôt dans les affaires6. Elle a d’abord été propriétaire de plusieurs taxis, ce qui lui permet d’ouvrir un cabaret où elle se produit. Forte de relations gagnée lors de cette carrière, Françoise Foning entre en politique6. Elle devient présidente du regroupement des femmes d’affaire du Cameroun.

Présidente de la section RPDC du Littoral, elle est maire de Douala 5e et députée du Wouri. C’est d’ailleurs au début des années 1990 qu’elle commence à soutenir le régime en place de Paul Biya. Malgré les représailles que cela lui a valu, et ses défaites, notamment à l’élection législative de 1992 et à l’élection municipale de 19966, elle persévère. C’est ainsi qu’en 1997, elle se présente pour la deuxième fois aux élections législatives et les remporte. Par la suite, elle représente plusieurs fois la Première dame Chantal Biya lors des meetings qui se tiennent à l’Ouest du pays. Bien que dépourvue de diplômes, elle marque la scène camerounaise par son dynamisme4.
Le secteur dit New-style du quartier Bepanda à Douala porte son nom. En 1967, elle y avait ouvert un restaurant-bar.

Distinctions

Grand officier du Mérite camerounais

Reine de la cour royale du groupement Bafou (Menoua)

Njih, distinction honorifique à la cour royale du sultanat Bamoun.

Source: Wikipédia

Previous Story

Les revenus miniers de la RDC estimés à plus d’1 milliard $ en 2021

Next Story

Un avocat d’Ousmane SONKO confirme la convocation

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.