Folorunsho ALAKIJA la plus riche femme noire

3 mins read

Folorunsho Alakija, née le 15 juillet 1951à Ikorodu dans l’Etat de Lagos, est une femme d’affaires nigériane. Ayant fait fortune dans le secteur du pétrole, son patrimoine est éstimée à 1,6 milliard de dollars américan, selon le magazine Forbes.

Folorunsho Alakija commence sa carrière au début des années 1970 en tant que secrétaire à la banque International Merchant Bank of Nigeria. À la suite de la faillite de cette dernière, elle part étudier la mode à l’American College de Londres et la Central School of Fashion. À son retour, elle lance la marque vestimentaire Supreme Stitches qui s’adresse à une clientèle privilégiée (dont l’épouse du président Ibrahim Babangida). En 1986, elle remporte le prix du meilleur designer/styliste au Nigeria.

En 1991, elle lance une entreprise d’imprimerie, Digital Reality.

En mai 1993, elle se porte acquéreuse d’une licence de prospection de pétrole, le bloc OPL 216, large de 250 000 hectares. À contrario d’une majorité des acquéreurs de ces blocs qui les revendent à des groupes étrangers, Folorunsho Alakija décide d’exploiter elle-même son bloc pétrolier, et s’associe en 1996 à Star Deep Water Petroleum Limited (filiale à 100 % de Texaco) qui prend alors 40 % de Famfa Oil, la société de Folorunsho Alakija qui gère ses avoirs pétroliers.

Selon le magazine Forbes, elle est la femme la plus riche du Nigéria avec une fortune personnelle estimée par le magazine panafricain Ventures Africa à 3,2 milliards de dollars. La femme d’affaires détrône l’animatrice américaine Oprah Winfrey de son titre de femme noire la plus riche du monde.

En 2012, le bloc OML 127 produit 200 000 barils par jour. Les 60 % du bloc OML 127 que Folorunsho Alakija possède sont estimés entre $6,14 et $8,3 milliards. Elle est également propriétaire d’une demeure sur One Hyde Park à Londres estimée à $102 millions et d’un jet privé Bombardier Global Express 6000 d’une valeur de $46 millions.

En novembre 1976, elle épouse l’avocat Modupe Alakija, avec qui elle a 4 enfants. Modupe Alakija est aujourd’hui le président de Famfa Oil et ses enfants travaillent également au sein de l’entreprise. À l’âge de 40 ans, elle se convertit au catholicisme.

Previous Story

Nouvelles inquiétudes sur la santé du président algérien

Next Story

Golden Rim Resources acquiert 25% du projet aurifère Kada en Guinée

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.