25.5 C
Dakar
samedi, octobre 1, 2022
spot_img

Fièvre de Crimée-Congo: Un mort au Sénégal

Considéré comme l’un des plus dangereux au monde, le virus de la fièvre hémorragique de Crimée-Congo est entré au Sénégal. L’annonce a été faite par le ministère de la Santé. La maladie a été détectée au début du mois d’août 2022 chez une patiente de 43 ans.

La femme, originaire de Podor, dans la région de Saint-Louis, serait le cas index. Elle a commencé à se plaindre de maux de tête, de fatigue et de symptômes hémorragiques dès le 20 juillet dernier. Mais, elle ne consulte qu’une quinzaine de jours plus tard, soit le 5 août.

Les prélèvements faits le lendemain confirment la présence de la fièvre hémorragique de la Crimée-Congo, une maladie répandue causée par un virus transmis par les tiques. La prise en charge rapide n’aura pas permis de la sauver.

« Elle est décédée le 7 aout », renseigne la note de l’Oms confirmée par le ministère sénégalais de la Santé. La défunte s’était déplacée en Mauritanie au début du mois de juillet dernier, pays exposé à de nombreuses épidémies telles que la rougeole, la poliomyélite ou la fièvre de Crimée-Congo.

La Mauritanie a enregistré dès le mois de février 2022 deux (2) cas de la fièvre hémorragique de Crimée-Congo et le dernier cas de suivi faisait état d’un total de six (6) personnes infectées dont deux (2) décès.

Outre la Podoroise décédée, le Sénégal a détecté trois (3) autres cas de la maladie. Le premier et le deuxième cas, deux femmes, ont été notifiés respectivement au mois de février dernier, dans le district de Koumpentoum (région de Tambacounda) et au mois de mai dernier dans le district sanitaire de Matam. Un homme a été touché par la maladie à Podor. Il s’agit d’un cas contact de la Podoroise décédée.

Post Afrique avec pulse.sn

Articles associés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informés

0FansJ'aime
3,506SuiveursSuivre
20,100AbonnésS'abonner
spot_img

Articles récents

Postafrique

GRATUIT
VOIR