Facebook: l’autorité américaine de la concurrence dépose une nouvelle plainte

2 mins read

L’autorité américaine de la concurrence, la FTC, a déposé un nouveau dossier contre le groupe de Mark Zukerberg, accusant le géant des réseaux sociaux d’abus de position dominante. Sa première tentative avait été rejetée par un juge en juin dernier, mais cette fois-ci, la FTC donne plus de détails sur la manière dont Facebook tente d’évincer la concurrence.PUBLICITÉ

Lors de la première plainte, le juge fédéral de Washington avait estimé que celle-ci manquait « de concret sur le pouvoir réel de Facebook ». Il avait donné 30 jours au régulateur pour avancer de nouveaux arguments. 

Cette fois-ci, la FTC remonte jusqu’au début des années 2010 quand le marché de l’internet mobile a émergé. Facebook manquait alors de compétences pour se démarquer sur ces nouveaux supports, estime le régulateur. Le géant des réseaux sociaux a racheté illégalement ceux qui pouvait lui faire de l’ombre, en l’occurrence l’application Instagram en 2012 et la messagerie WhatsApp en 2014 qui commençaient à devenir de sérieux concurrents. D’où une position dominante aujourd’hui.

Plaintes précédentes jugées trop atrdives 

L’action des régulateurs américains avait été entamée en décembre par la FTC et les procureurs de 48 États et territoires. Le juge avait aussi rejeté les plaintes de la coalition d’États, expliquant qu’elles étaient bien trop tardives par rapport aux rachats d’Instagram et de WhatsApp.

Un calendrier donne jusqu’au 4 octobre à Facebook pour contrecarrer cette nouvelle plainte. Le géant de l’internet a pour le moment déclaré examiner cet amendement en détail. 

Source : Rfi

Previous Story

BARTHÉLÉMY DIAS À THIERNO BOCOUM « On est et on reste ensemble…

Next Story

DANTEC/LA COMMISSION MÉDICALE D’ÉTABLISSEMENT ALERTE

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.