/

Évacuation d’Afghanistan: Biden «ne garantit pas l’issue finale» de l’opération

2 mins read

Joe Biden a affirmé ce vendredi 20 août qu’il ne pouvait pas garantir « l’issue finale » de l’opération d’évacuation à Kaboul, l’une des « plus difficiles de l’histoire » au terme d’une guerre longue de vingt ans en Afghanistan. 

Joe Biden en a conscience : la situation en Afghanistan est sans doute la première vraie crise de sa présidence. Pour la 3ème fois en une semaine, il a donc pris la parole.

Cette fois, il était accompagné de la vice-présidente Kamala Harris, du Secrétaire d’État Antony Blinken, du secrétaire à la Défense Lloyd Austin et deson haut conseiller à la sécurité Jake Sullivan. Un moyen de montrer qu’il n’est pas seul et qu’il a le soutien de son administration.

Face aux journalistes, le président a une nouvelle fois affirmé la détermination des États-Unis à tenir leurs engagements. Il promet que tous les Américains seront rapatriés, ainsi que leurs alliés afghans. Quitte à repousser la date fatidique du 31 Août.

En contact permanent avec les talibans

Mais pour la première fois, Joe Biden reconnaît que la tâche est difficile. « C’est la plus grande opération d’évacuation de l’histoire, précise le président. C’est une opération dangereuse et je ne peux pas garantir l’issue finale. Mais en tant que commandant en chef, je peux vous assurer que je mobiliserai tous les moyens possibles. » Seuls les États-Unis sont « capables » de mener une telle opération, « à l’autre bout du monde avec une telle précision », a affirmé le président américain.

Source : Rfi

Previous Story

DANTEC/LA COMMISSION MÉDICALE D’ÉTABLISSEMENT ALERTE

Next Story

Burkina Faso: Ganaba Ib, le visage des victimes de l’attaque de Gorgadji-Arbinda

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.