//

Euro : France 3- 3 Suisse (ap’ 90)

3 mins read
Proche de l’élimination après une première période complètement ratée, l’équipe de France a renversé puis s’est fait remonter par la Suisse (3-3), ce lundi à Bucarest, lors des 8es de finale de l’Euro.

Bousculés en début de match malgré quelques rushs tranchants de Mbappé, les Bleus étaient surpris au bout du premier quart d’heure. Sur un centre de Zuber, Seferovic profitait de l’apathie de Lenglet pour tromper Lloris d’une tête parfaitement dosée (0-1, 15e). Une mauvaise entame pour des Français peu dangereux mais qui ne s’affolaient pas vraiment. Contraints de faire le jeu, les champions du monde mettaient la pression et passaient proches de l’égalisation sur une lourde frappe de Rabiot qui fuyait le cadre.
En face, les Suisses ne se précipitaient pas et avaient énormément de faciliter à percer le milieu français, léger dans la première demi-heure. A l’image d’un Pogba nerveux qui ratait de nombreuses passes, le bloc français se montrait trop fragile sur chaque attaque adverse. Forcément inquiet sur le bord de la touche, Didier Deschamps repassait en 4-3-3 avec Kimpembe à gauche et Rabiot au milieu, mais cela ne portait pas ses fruits tant les Bleus affichaient un visage suffisant, presque impuissant.
Au retour des vestiaires, Coman remplaçait Lenglet. Et l’irréel se produisait. A la rue, Pavard concédait un penalty pour un tacle mal maitrisé sur Zuber. Mais Rodriguez perdait son duel avec Lloris, qui sortait une parade exceptionnelle ! Dans la foulée, débutait le festival des attaquants français. Parfaitement lancé par Mbappé, Benzema réalisait un contrôle chanceux pour punir Sommer du bout du pied (1-1, 57e). Quelques secondes plus tard, l’attaquant du Real Madrid se jetait au second poteau pour faire le break de la tête après une action sublime entre Mbappé et Griezmann (2-1, 59e). Un scénario de folie !
Foudroyés en moins de cinq minutes, les Helvètes perdaient leurs moyens et se retrouvaient totalement dominés. Et ils finissaient par craquer une troisième fois. Pas attaqué à 25 mètres, Pogba envoyait un amour de frappe enroulée en plein dans la lucarne de Summer (3-1, 75e). KO debout, les Suisses ne lâchaient pas et se donnaient de l’espoir par Seferovic, qui punissait Lloris d’une tête puissante à bout portant (3-2, 82e). Un but fatidique puisque Pogba, trop confiant, perdait un terrible ballon et laissait à Gavranovic tout le loisir de tromper Lloris d’une frappe chirurgicale à ras de terre (3-3, 90e). Une prolongation qui aurait pu être évitée si Coman n’avait pas trouvé la barre sur une ultime frappe !
Source : Livefoot
Previous Story

Intrusion armée à Arezki

Next Story

Croatie : La frustration de Mislav Orsic après l’élimination face à l’Espagne

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.