//

Euro 2020 – l’Italie sacrée au bout du suspense

4 mins read

Au terme d’une soirée riche en suspense, l’Italie est sacrée championne d’Europe de l’Euro 2020. Une renaissance après une anomalie du football : leur absence au Mondial 2018. Italiens et Anglais se sont départagés aux tirs au but. Puis à la fin c’est l’Italie qui gagne ! (1-1 t.a.b 3-2).

Le 11 juillet 2021 va devenir une date symbolique en Italie ! 15 ans après l’Italie renaît dans un tournoi international avec cette fois si un trophée certes moins prestigieux que celui de 2006 mais la démonstration que la Squadra Azzurra est une grande nation du football. Une phrase dont il a fallu réaffirmer l’existence après le traumatisme résultant de l’absence des Azzurri à la Coupe du monde 2018. Les mots manquent au sélectionneur italien après ce sacre. « Je ne sais pas quoi dire, ces garçons ont été formidables ». Quant à Leonardo Bonucci l’inspiration pour traduire sa joie est vite arrivée avec un chant résonnant « it’s coming to Rome » tout en chambrant un célèbre chant anglais.

L’ITALIE DÉMARRE MAL …

La rencontre n’a pourtant pas démarré sur les chapeaux de roue pour l’Italie rapidement menée dès la deuxième minute au score avec le but de Luke Shaw (1-0). Cependant les Italiens ne lâchent pas, et la révolte aurait pu sonner à la 35e sur un tir de Federico Chiesa qui de quelques mètres fuit le cadre alors que le portier anglais ne semblait pas dans les dispositions pour réaliser un arrêt à ce moment-là.

Les offensives italiennes se multiplient avec Lorenzo Insigne (57e). Le petit prince de Naples force le gardien adverse à la parade sur une tentative qui prenait le chemin des filets. Cette voie est trouvée par Leonardo Bonucci qui profite de la déviation du ballon de Pickford sur son poteau pour s’emparer du ballon tel un marteau qui enfonce le clou de la patte gauche (67e). Le but de l’espoir faire renaître l’Italie qui après une séance de prolongations file en séance de tirs au but.

… MAIS VICTORIEUSE AUX TIRS AU BUT 

Une nouvelle fois l’échéance finale débute mal pour les Italiens où Andrea Belotti en deuxième tireur rate sa tentative mais le loupé de Marcus Rashford remet les pendules à l’heure de l’égalité. C’est désormais côté anglais que les loupés s’enchaînent avec les échecs de Jadon Sancho et Bukayo Saka qui projettent l’Italie vers le sacre juste avant un second loupé de la part de Jorginho, l’Italien qui a emmené la Squadra Azzura en finale. L’histoire retiendra qu’une grande nation ne meurt jamais et l’Angleterre restera avec un unique trophée dans l’armoire datant de 1966. D’ailleurs les Anglais ont vécu leur première finale lors d’un Euro. Le trophée est attendu en Italie.

IT’S COMING TO ROME !

Previous Story

COVID-19 / 529 cas et 4 décès annoncés

Next Story

Un jeune de 18 ans tué, un Sénégalais âgé de 62 ans interpellé, les politique se déchaînent (ÎLE DE FRANCE)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.