27.1 C
Dakar
lundi, mai 16, 2022
spot_img

Établissements de santé sénégalais: Le sang au compte-gouttes

La banque de sang risque la rupture sur tout le territoire sénégalais. Tous nos hôpitaux sont à bord de l’agonie.

L’alerte avait été donnée par les autorités sanitaires avant que le fond ne soit atteint. Ce, sans grand impact. Plus de stocks de sang dans nos établissements de santé. Les hôpitaux sont en dessous du seuil de sécurité depuis plusieurs jours. L’Observateur renseigne qu’il ne reste plus que douze (12) poches de sang à Kolda et dix (10) à Tambacounda. Dans la capitale du Rail et à Diourbel, la situation est plus alarmante. Plus aucune goutte de sang dans ces deux régions. La capitale du Baol est dans cette situation de pénurie depuis deux semaines. D’après le journal, à Louga, les poches de sang sont très loin de satisfaire la demande. À Saint-Louis, on craind le pire après le ramadan. Dakar essaie de tenir, mais plus pour longtemps, car à soixante-douze (72) heures de réserve.

Dans la capitale sénégalaise, les familles des malades cherchent elles-mêmes du sang. Des donneurs ont été même payés ; mais ils n’ont pas répondu à l’appel.

La situation est chaotique surtout pour un pays où les accidents de la route font rage. En période de ramadan, les populations refusent de donner du sang à cause du jeûne. Ce qui devrait interpeller les autorités à charge de la santé afin de prévenir d’éventuelles pénuries à pareille période.

Articles associés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informés

0FansJ'aime
3,310SuiveursSuivre
19,600AbonnésS'abonner
spot_img

Articles récents

Postafrique

GRATUIT
VOIR