1 min read

De nationalité camerounaise, T. J. Andres croupit en prison pour escroquerie. Mécanicien de son état, il a eu le toupet de s’introduire dans une boutique de transfert d’argent pour essayer de narguer le gestionnaire. Il a demandé au gérant de transférer 280 mille francs à une de ses connaissances via Orange money. Après la transaction, au lieu de remettre l’argent au gérant, T. J. Andres change de version pour dire qu’il a dit plutôt au gérant de la boutique de faire un retrait d’un montant de 280 mille francs via Free Cash parce qu’il a gagné un concours de Free cash. Refusant du coup de remettre l’argent au gérant qui l’a conduit à la police.

Source : Las

Previous Story

Vol en réunion avec violence

Next Story

Marche contre la cherté de la vie

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.