23.1 C
Dakar
jeudi, décembre 2, 2021
spot_img

Élections au Venezuela: «Beaucoup de gens ne sont ni pour le gouvernement ni pour l’opposition»

Des élections régionales et municipales se tiennent ce dimanche 21 novembre au Venezuela, un pays embourbé dans une violente crise économique et sociale. Pour parler des enjeux de ces scrutins, RFI a interrogé Eduardo Rios, docteur en sciences politiques et spécialiste du Venezuela.   Publicité

RFI : L’opposition est présente cette fois, après avoir boycotté la présidentielle en 2018 et les législatives deux ans plus tard. A-t-elle une réelle chance dans ces scrutins ?

Eduardo Rios : Tout d’abord, il faut définir ce qu’est l’opposition. L’opposition est très divisée, surtout dans certains États où l’union électorale qu’elle avait réussie à construire avant, au sein de la Table de l’unité [démocratique], est maintenant beaucoup moins évidente.

L’opposition a des chances, oui, dans les grands États notamment, dans les États où il y a le plus de population comme ceux de Zulia, Miranda et Lara. Maintenant, ces élections vont-elles être faciles pour l’opposition ? Non. Est-ce qu’elle va gagner beaucoup de gouverneurs ? Non. Est-ce que le gouvernement va faire tout ce qu’il peut pour faire en sorte que l’opposition ait le moins de votes possible ? Oui.

Du coup, ce sont des élections très complexes pour l’opposition, mais où celle-ci a une certaine chance électorale. C’est ça tout l’enjeu, et ça a toujours été l’enjeu des élections au Venezuela.

Source : Rfi

Articles associés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informés

0FansJ'aime
3,038SuiveursSuivre
18,800AbonnésS'abonner
spot_img

Articles récents

Postafrique

GRATUIT
VOIR