Dicoh Mariam la première femme chimiste de Côte d’Ivoire

3 mins read

Dicoh Mariam épouse Konan est la première femme chimiste de Côte d’Ivoire. Son image est gravée sur la pièce de 25 francs CFA avec une burette de chimiste.

Au début des années 1960, après l’obtention de son certificat d’études primaires, une période dans laquelle la majorité des jeunes filles se dirigeaient plutôt vers la formation de sage-femme ou de secrétaire, Mariam Dicoh à décidé de poursuivre ses études secondaires au lycée technique. Cette année là, cela coïncidait avec l’ouverture de la section de chimie du lycée. Alors, elle fait le parcours laboratoire qui a abouti à une spécialisation en analyse. Avec le soutien des parents qui voulaient voir leurs enfants réussir à l’école et approuvaient toutes décisions scolaires de Mariam. Au début, dans ce lycée et plus précisément dans cette section, il y avait seulement deux femmes.

Dans l’émission la grande interview qu’elle a accordée à la chaîne youtube Guillaume Soro TV, elle affirme que c’est un fruit du hasard. En effet, elle était dans son laboratoire en train de travailler quand un de ces amis du nom de Konan Yao était venu lui rendre une visite de courtoisie. Ce dernier, étudiait dans le même lycée mais était en section arts et métiers. Ce serait au cours de cette visite dans le labo de Mariam Dicoh à Shell qu’il a commencé à prendre des clichés juste pour s’amuser et tout à fait par hasard, un des clichés, notamment celui de la photo de la pièce se retrouve dans une revue ivoirienne nommée 10 ans de progrès après l’indépendance. Cette revue par le fruit du hasard se retrouva à la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (Banque Centrale des Ètats de l’Afrique de l’Ouest). Quelques années plus tard, c’est un de ses camarade de classe Leonard Kalmogo qui à cette époque était Ministre des finances de la Haute-Volta actuel Burkina Faso qui aurait appelé Mariam pour l’informer que sa photo se trouve sur la pièce de 25fcfa.

Konan Dicoh Mariam est restauratrice et propriétaire de son propre restaurant: la Gorges d’Or. Jusqu’en 2015, elle n’avait reçu aucune distinction de la BCEAO , ni de compensation financière. Elle a un de ses enfants qui est le Directeur Général de UBA (United Bank for Africa) Sénégal.

Previous Story

Le cas Diary SOW me rappelle quand Elon Musk cassait en direct les vitres de sa voiture Telsa

Next Story

Khadim N’Diaye

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.