28.1 C
Dakar
jeudi, décembre 1, 2022
spot_img

Délestages intempestifs: La Senelec cache la réalité

Les coupures d’électricité sont de plus en plus fréquents en ce début de chaleur. Le constat n’a pas été fait qu’à Dakar ; les autres régions du Sénégal souffrent du même mal. À ce propos, la  Société nationale d’électricité du Sénégal (Senelec) a soulevé une mauvaise qualité du combustible. Ce qui a conduit à l’arrêt de deux centrales privées.

Cependant des sources de la Rfm servent tout une autre version. D’après elles, la Senelec n’a pas dit toute la vérité. Les mêmes sources avancent que “ce sont les centrales électriques de Kounoune Power et de Contour Global, des centrales privées, qui sont à l’arrêt”. En effet, “depuis quelques temps, la Senelec ne les livre plus du combustible adapté. Ultras moderne, ces centrales de dernières générations ne consomment que du fioul 180 fabriqué express par la Société Africaine de raffinage (Sar) qui est à l’arrêt technique depuis quelques mois”, précise l’interlocuteur de nos confrères, sous le couvert de l’anonymat .

L’autre réalité soulevée qui justifie la rareté et la cherté du carburant est la crise ukrainienne. Par conséquent, la Senelec est obligée d’aller sur le marché pour en disposer. C’est pourquoi, “la Senelec accuse un déficit de plus de 200 mega-watt sur le réseau, prés du tiers de la production de pointe, qui est estimée à 750 mega-watt”, évoque la source.

Articles associés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informés

0FansJ'aime
3,587SuiveursSuivre
20,300AbonnésS'abonner
spot_img

Articles récents

Postafrique

GRATUIT
VOIR