//

DÉCÈS DU DOYEN DES JUGES SAMBA SALL / Le témoignage de Moïse Rampino

1 min read

« Je le taquinais dans un de mes récents posts ne me doutant pas qu’il souffrait d’un mal atroce. De Samba Sall, je retiens un hommable affable, gentil et très humain. J’ai eu à faire 03 face-à-face avec lui mais je tiens à préciser qu’il a toujours accompli son sacerdoce avec patriotisme.A chaque fois que j’étais dans son bureau, il partageait le thé qu’il buvait avec moi qui provenait pourtant de la lugubre chambre 09 de la prison de Rebeuss. Au moment où il m’était pratiquemment interdit de passer un coup d’appel à la prison, lui, le doyen des juges m’a offert le luxe de pouvoir émettre un appel à l’intérieur de son bureau. Juste pour témoigner des qualités hautement humaines de ce grand monsieur. Un jour nous vous rejoindrons à coup sûr.Mes pensées vont vers la famille éplorée. Je me prosterne devant vous pour vous présenter mes condoléances les plus attristées. J’imagine la peine des magistrats dont il était l’un des fidèles porte-étendards. Puisse Allah le miséricordieux lui pardonner tous ses pêchés et l’accueillir dans son paradis céleste. Repose en paix doyen, vous resterez à jamais gravé dans nos coeurs.

Moïse Rampino »

Previous Story

TUNISIE/ SÉRIE D’AGRESSIONS « Ici, on ne respecte par les migrants noirs »

Next Story

UNE VEUVE TCHADIENNE RÉPOND À LA DEMANDE DE PERMISSION D’HABRÉ

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.