//

Danièle Obono représentée en esclave : la «banalisation du racisme» au cœur du procès de Valeurs actuelles

1 min read

Le tribunal de Paris s’est penché sur un récit dans lequel le magazine Valeurs actuelles a dépeint en esclave la députée LFI Danièle Obono. Le parquet a requis 1500 euros d’amende contre chacun des prévenus.

Source : Leparisien

Previous Story

Deux agriculteurs retrouvés morts dans une ferme de la Beauce

Next Story

GUNMAN XUMAN AU RASSEMBLEMENT DU M2D, HIER « Je suis toujours présent pour mener le même combat »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.