23.1 C
Dakar
vendredi, janvier 28, 2022
spot_img

Dakar-Touba-Ndar-Louga-Tamba-Thies-Kaolack….La rébellion de Benno encercle Macky

Benno survivra t-elle aux contestations nées des investitures pour les locales du 23 janvier prochain ?

 Les investitures pour les locales du 23 janvier ont mis le camp présidentiel sens dessus-dessus.  A Tamba, les

 militants du ministre Sidiki Kaba ont appelé à un vote sanction. Pour ces militants, Macky Sall a commis l’erreur, pour la mairie de Tamba, de porter son choix sur un responsable autre que Sidiki Kaba. Il le paiera cher, parient les partisans d cet avocat, ancien défenseurs  droits de l’homme, devenu politicien à l’accession de Macky Sall à la magistrature suprême du pays.  A Kolda, Mame Boye Diao a clairement exprimé son intention de ne pas suivre la consigne de Macky qui a investi  Bibi  et Moussa Baldé. Le directeur des domaines  a décidé de participer aux élections sous sa propre bannière, éclatant les chances de son camp dans la capitale du Fouladou. A Louga, Mamour Diallo a décidé d’aller  en solo contre la volonté de Macky Sall qui a fait du maire sortant, la tête de liste de Benno. A Touba, Abdoulahat Gaïndé Fatma a lancé la rébellion contre la liste du président Sall. Idem à Kaolack où le choix porté sur Ndiaye Rahma, le mari de Mariama Sarr fait l’objet d’une forte contestation dans les rangs du camp au pouvoir qui devra également faire face à une désunion de ses responsables à Ziguinchor, Saint louis etc. Pour ces investitures, l’une des plus grandes surprises est notée du côté de Thies.

Le président de l’Apr et de Benno, Macky Sall, qui ne sait peut-être pas que la côte de popularité d’Idrissa Seck  est à un niveau très bas, depuis qu’il a  spectaculaire retourné sa veste, lui a donné carte blanche pour choisir les candidats. Dans la capitale du rail, la popularité de responsable Apr comme Habib Niang ne fait l’objet d’aucune contestation. Même si le fondateur du mouvement And Suxali Sénégal n’a pas déposé une liste parallèle ni appelé à un vote sanction, le risque est grand que ses militants s’abstiennent. S’ils votent contre le candidat Lamine Diallo, dont le bilan à la tête de la commune de Thies-Nord n’est pas bon, ce sera la défaite assurée pour Benno dans cette localité. Toujours dans la capitale du rail, il faut faire attention avec les militants mécontents de Maodo Malick Mbaye et d’autres responsables de l’Apr qui ont été dribblés par le président Sall au profit de ceux de Rewmi.

Nd cisse

Articles associés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informés

0FansJ'aime
3,141SuiveursSuivre
19,100AbonnésS'abonner
spot_img

Articles récents

Postafrique

GRATUIT
VOIR