24.5 C
Dakar
mercredi, décembre 7, 2022
spot_img

Convoqué par la gendarmerie pour menace avec une arme: Serigne Modou Bara Dolly fait faux bond aux limiers

Serigne Modou Mbacké Bara Dolly semble défier la justice sénégalaise ! Convoqué depuis samedi dernier sur instruction du procureur, ce responsable de l’Apr à Touba ne s’est pas encore présenté à la gendarmerie de Kaël.

Selon les informations de Seneweb, les pandores n’ont pas encore reçu un mandat d’amener pour aller le cueillir. Le chef religieux-politicien avait promis qu’il va déferrer à la convocation le mercredi 09 novembre 2022. Malgré tout, les pandores n’ont pas vu, hier mercredi, l’ombre de ce leader de la mouvance présidentielle.

Pour rappel, Modou Mbacké Bara Dolly avait menacé de son pistolet un chauffeur sur l’axe Darou Khaffor -Duyoli situé dans le département de Mbacké. Après cet incident, les deux belligérants avaient été convoqués le même jour à 17 heures au poste de gendarmerie de Kaël. Mais, seul le chauffeur du camion s’était présenté devant les hommes du commandant Saliou Ndiaye. Après son audition, le plaignant s’est désisté en déclarant qu’il ne va pas porter plainte.

Le procureur exige la présentation du permis de port d’arme

Informé des faits, le procureur de Mbacké, S. O. Diallo, était entré en action. Le maître des poursuites avait instruit aux enquêteurs de Kaël de demander à Modou Mbacké Bara Dolly de venir à la gendarmerie pour présenter son permis de port d’armes.

Convoqué à nouveau, le leader local de l’Apr a fait encore faux bond aux gendarmes de Kaël, dimanche dernier. Contacté lundi dernier, Serigne Modou Mbacké Bara Dolly avait esquivé de nouveau les hommes en bleu. Malgré tout, le parquet exige toujours la présentation du permis de port d’armes.

Il donne sa version des faits et annonce une plainte

Joint au  téléphone par nos confrères de Seneweb, Serigne Modou Mbacké Bara Dolly avait confirmé les faits avant de livrer sa part de vérité. Le leader local de l’Apr déclare avoir été provoqué et attaqué par le chauffeur du camion. Il a alors dégainé son pistolet pour se défendre. « Le chauffeur m’a attaqué publiquement et je vais déposer une plainte contre lui. Il s’est mis sur mon chemin avant de me bloquer la route. Il m’a insulté lorsque je lui ai demandé de libérer la route. Puis, il a tenté d’ouvrir la portière de mon véhicule. J’ai alors dégainé mon pistolet », a déclaré Serigne Modou Mbacké Bara Dolly.

Il dit en avoir informé  la gendarmerie et le sous-préfet de Kaël. « J’étais occupé depuis samedi dernier, parce que j’avais une rencontre politique dimanche et je dois donner ma fille en mariage ce lundi. Mais j’irai à la convocation de la gendarmerie, mercredi prochain », avait garanti Serigne Modou Mbacké au téléphone, non sans préciser qu’il détient une autorisation de port d’armes.

Articles associés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informés

0FansJ'aime
3,600SuiveursSuivre
20,300AbonnésS'abonner
spot_img

Articles récents

Postafrique

GRATUIT
VOIR