///

COVID-19 / Une baisse des nouveaux cas dans le monde la semaine dernière

6 mins read

, sauf en AfriqueA l’exception du continent africain, le nombre des nouvelles infections au nouveau coronavirus a continué de diminuer dans le monde au cours de la semaine écoulée, a annoncé hier l’Organisation mondiale de la santé (Oms).L’Oms fait état de plus de 3 millions de nouveaux cas de coronavirus et de plus de 73.000 décès enregistrés dans le monde la semaine dernière. « L’incidence mondiale des cas et des décès a continué de diminuer avec 3.718.944 de nouveaux cas hebdomadaires et de 73.807 nouveaux décès, soit une baisse de 15% et de 8% respectivement, par rapport à la semaine précédente », a indiqué l’Oms dans son dernier bulletin épidémiologique hebdomadaire publié mercredi.L’Afrique dépasse pour la deuxième semaine consécutive la barre des 20% de nouveaux cas.Si l’incidence des cas de Covid-19 a baissé dans cinq des six régions sanitaires de l’Oms, l’Afrique a signalé, de son côté, une augmentation des nouveaux cas. Il y a eu exactement 65.943 nouvelles contaminations dans la région africaine de l’Oms la semaine dernière, portant le total à 3.563.825 cas. Il s’agit d’une augmentation de 25% par rapport à la semaine précédente. La région a ainsi signalé une hausse de l’incidence hebdomadaire des cas de plus de 20% pour une deuxième semaine consécutive. Dans le même temps, l’incidence des décès a augmenté pour une troisième semaine consécutive, bien qu’à un taux inférieur. Plus de 1.167 nouveaux décès ont été ainsi recensés sur le continent africain. Il s’agit d’un nombre similaire à celui de la semaine précédente, soit une augmentation de 2% (par rapport à une baisse mondiale de 8%).Plus généralement, l’incidence des cas a diminué dans cinq des six régions de l’Oms. L’Asie du Sud-Est (-31%) et l’Europe (-17%) ont signalé les baisses les plus remarquées du nombre de nouveaux cas au cours de la semaine écoulée. La région des Amériques ainsi que celles de la Méditerranée orientale et du Pacifique occidental ont recensé des chiffres similaires à ceux de la semaine précédente.S’agissant de la mortalité, elle a augmenté dans la région du Pacifique occidental (+19 %), en Amérique du Nord et du Sud (+4%) et en Afrique (+ 2%), mais a diminué en Europe (-21%), en Asie du Sud-Est (-21%) et en Méditerranée orientale (-1%). Selon l’Oms, l’incidence des décès est restée stable dans les régions des Amériques, de la Méditerranée orientale et de l’Afrique. « Malgré la tendance à la baisse de l’incidence mondiale des cas et des décès pour une sixième et cinquième semaine consécutive respectivement, de nombreux pays dans les six régions ont signalé une augmentation du nombre de cas et de décès », souligne toutefois l’Oms. Une analyse détaillée du bulletin hebdomadaire montre que l’Inde représente la majorité des cas enregistrés au cours de la semaine écoulée. Même si New Dehli a recensé 914.000 nouvelles infections, il s’agit toutefois d’une baisse de 33% par rapport à la semaine dernière.Au rang des pays ayant signalé le nombre le plus élevé de nouveaux cas, figurent le Brésil (449.478 nouveaux cas ; augmentation de 7%), l’Argentine (212.975 nouveaux cas ; diminution de 3%), la Colombie (175.479 nouveaux cas ; hausse de 17%) et les États-Unis (99.103 nouveaux cas ; baisse de 35%).Suivent l’Iran (plus de 67.000), la Russie (plus de 62.000), la Malaisie (plus de 52.000), le Chili (plus de 50.000), la France (plus de 47.000), la Turquie (plus de 46.000) et les Philippines (plus de 45.000). Plus largement, le Pacifique occidental a signalé plus de 138.000 nouveaux cas. Il s’agit d’un nombre similaire à celui de la semaine précédente. La région signale également plus de 2.400 nouveaux décès, soit une augmentation de 19% par rapport à la semaine précédente. Au cours de la semaine écoulée, « le Pacifique occidental a enregistré sa plus forte incidence de décès et sa deuxième plus forte incidence de cas à ce jour », précise l’Oms.

Source : Libéonline

Previous Story

Malick Gakou reprend sa tournée nationale aujourd’hui

Next Story

COVID-19 / Aucun décès, un total de 295 cas actifs

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.