/

COVID-19/ TEDROS « L’injustice vaccinale est une honte pour toute l’humanité »

4 mins read

Lors de la réunion d’information de l’Organisation mondiale de la santé (Oms) sur la Covid-19, le chef de l’Oms, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a appelé à un financement pour lutter contre la propagation de la variante mortelle Delta, tout en demandant aux pays riches de suspendre leurs plans de vaccination de rappel.Les efforts internationaux visant à ralentir la progression de la variante Delta de la Covid-19 ont été entravés par sa nature particulièrement virulente, qui a entraîné des foyers d’hospitalisations et de décès dans des régions où les niveaux de vaccination sont faibles et les mesures de santé publique limitées, a fait valoir le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (Oms).M. Tedros a insisté sur le fait qu’il existe des solutions pour relever le défi, comme le plan stratégique de préparation et de réponse.

Cependant, ce plan a besoin de toute urgence d’un milliard de dollars supplémentaires. De même, un appel de 7,7 milliards de dollars a été lancé pour intensifier l’initiative Act-Accelerator, qui fournit des tests, des traitements, des vaccins et des équipements de protection pour les agents de santé, ainsi qu’une recherche et un développement accrus pour la prochaine génération d’outils de santé.En réponse aux plans de certains pays visant à fournir des injections de rappel, M. Tedros a rappelé que 75 % seulement de l’ensemble des vaccins ont été fournis à dix pays seulement, et que les pays à faible revenu n’ont vacciné qu’environ 2 % de leur population.Compte tenu de cette énorme inégalité, le haut responsable de l’Oms a demandé un moratoire temporaire sur les injections de rappel, afin que les stocks puissent être acheminés vers les pays qui connaissent des pics d’infection importants.Bien que l’Oms ait réuni des experts de la santé pour débattre des données disponibles sur l’efficacité des rappels, la priorité reste de fournir les premières injections et de protéger les plus vulnérables.

« Le fossé entre les nantis et les démunis ne fera que s’élargir », a-t-il déclaré, « si les fabricants et les dirigeants donnent la priorité aux rappels plutôt qu’à l’approvisionnement des pays à revenu faible ou intermédiaire ».Le chef de l’Oms a ajouté que dans un monde interconnecté, dans lequel le virus de la Covid-19 mute rapidement, les dirigeants nationaux doivent s’engager en faveur de l’équité vaccinale et de la solidarité mondiale pour sauver des vies et ralentir les variantes. « L’injustice vaccinale est une honte pour toute l’humanité et si nous ne nous y attaquons pas ensemble, nous prolongerons la phase aiguë de cette pandémie pendant des années alors qu’elle pourrait être terminée en quelques mois », a-t-il ajouté.

Source : Libéonline

Previous Story

TERRORISME : Le Cds s’inquiète de l’expansion « alarmante » de Daech en Afrique

Next Story

« Météo du dimanche 22/08/21 à 12h00 au lundi 23/08/21 à 12h00.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.