/

COVID-19 / Le variant Delta alimente la troisième vague africaine

3 mins read

Alors que le nombre de cas de Covid-19 en Afrique dépasse tous les pics précédents, de nouveaux variants, comme Delta, se propageant plus rapidement alimentent la troisième vague du continent, a mis en garde jeudi l’Organisation mondiale de la santé (Oms).Les cas ont augmenté en Afrique pendant six semaines consécutives et ont progressé de 25% d’une semaine sur l’autre pour atteindre près de 202.000 au cours de la semaine se terminant le 27 juin. Selon la branche africaine de l’agence sanitaire mondiale de l’Onu, il s’agit de neuf dixièmes du précédent record de 224.000 nouvelles infections sur le continent. Dans le même temps, les décès ont augmenté de 15% dans 38 pays africains pour atteindre près de 3.000 au cours de la même période. « La vitesse et l’ampleur de la troisième vague africaine ne ressemblent à rien de ce que nous avons vu auparavant. La propagation galopante de variants plus contagieux fait passer la menace pour l’Afrique à un tout autre niveau », a déclaré la Dre Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’Oms pour l’Afrique.Le variant Delta signalé dans 16 pays africains.Le nombre de cas doublant toutes les trois semaines en Afrique, le variant Delta se répand dans un nombre croissant de pays. Ce variant, découvert pour la première fois en Inde, a été signalé dans 16 pays, dont neuf connaissent une recrudescence des cas. Selon l’Oms, il s’agit du variante le plus contagieux à ce jour, dont la transmissibilité est estimée entre 30 et 60% supérieure à celle des autres variants.Il est présent dans trois des cinq pays ayant signalé le plus grand nombre de cas au cours de la semaine se terminant le 27 juin. Et il domine en Afrique du Sud, qui a enregistré plus de la moitié des cas africains au cours de la même période. Selon les derniers rapports nationaux, le variant Delta a été détecté dans 79% des échantillons séquencés en République démocratique du Congo (Rdc et dans 97% des échantillons séquencés en Ouganda. En Ouganda également, 66% des cas graves chez les personnes de moins de 45 ans sont attribués au variant Delta.Les variants Alpha (britannique) et Beta (sud-africain) ont été signalés dans 32 et 27 pays respectivement. Le variant Alpha a été détecté dans la plupart des pays d’Afrique du Nord, de l’Ouest et du Centre. Le variant Beta est plus répandu en Afrique australe. Ces deux variants sont plus transmissibles que le virus original.

Source : Libéonline

Previous Story

SND, Pr OFNAC«Sur 1247 assujettis, 788 déclarations de patrimoine ont été enregistrées »

Next Story

Fusion-absorption de l’Ads par Aibd Sa Doudou Ka, patron des aéroports civils du Sénégal

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.