/

COVID-19, CHOLÉRA, EBOLA ET MARBURG : L’Afrique de l’Ouest est mise à rude épreuve

3 mins read

L’Afrique de l’Ouest a enregistré son plus grand nombre de décès dus à la Covid-19 depuis le début de la pandémie, cette semaine, à un moment où plusieurs pays sont aux prises avec des flambées épidémiques de choléra, de maladie à virus Ebola et de maladie à virus de Marburg, selon le Bureau régional de l’Oms, qui avertit que ces flambées menacent d’éprouver davantage la sous-région et sa capacité d’intervention en situation d’urgence.« Nous sommes particulièrement préoccupés par l’Afrique de l’Ouest et nous nous attendons à ce que l’impact de la Covid-19 sur les services de santé s’intensifie rapidement », a indiqué la Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, Dre Matshidiso Moeti. « En plus de la forte sollicitation des services de santé due à la Covid-19, il faudra compter avec l’impact de la maladie à virus Ebola et des autres flambées », a précisé Dre Moeti. « Combattre simultanément plusieurs épidémies est un défi complexe ».Une vague de Covid plus forte que les précédentes.Ces quatre dernières semaines, le nombre de décès dus à la Covid-19 en Afrique de l’Ouest a augmenté de 193%, passant de 348 décès au cours des quatre semaines précédentes à 1.018 décès au 15 août, a indiqué l’OMS.Bien que le taux de létalité, autrement dit la proportion de personnes diagnostiquées positives à la maladie et qui sont décédées, se situe à 1,4% (en dessous de la moyenne continentale de 2,5%), il est plus élevé que le taux de létalité recensé lors des deux vagues précédentes qui ont touché la sous-région. Ces chiffres indiquent bien que les systèmes de santé sont fortement sollicités en raison du nombre élevé d’infections. Si le nombre de nouveaux cas en Afrique de l’Ouest a baissé cette semaine, il s’est d’abord accru continuellement sur huit semaines consécutives.

SOurce : Libéonline

Previous Story

Covid-19 en Tunisie: la situation sanitaire s’améliore nettement

Next Story

QUARTIER TOUBA ALMADIES : L’avenue principale porte désormais le nom de Serigne Saliou Mbacké

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.