/

Covid-19 : ce que l’on sait des projets de remises de peine pour des détenus vaccinés

1 min read

Le tribunal de Sarreguemines envisage d’accorder des remises de peines de deux mois aux détenus de la maison d’arrêt de la ville s’ils se font vacciner contre le Covid. Début août, un centre pénitentiaire de Guadeloupe a tenté de mettre en place un dispositif similaire.

Source : Leparisien

Previous Story

Marseille : trois morts par balles dans de nouveaux règlements de comptes

Next Story

Haïti: une semaine après le séisme, les zones rurales encore livrées à elles-mêmes

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.