27.5 C
Dakar
vendredi, août 12, 2022
spot_img

CONSULAT SÉNÉGALAIS EN ITALIE: Les sénégalais, entre corruption, mépris et dégoût…

Depuis quelques temps les émigrés sénégalais en Italie sont devant un phénomène inexplicable. Et la situation va de mal en pire. Qui aurait pensé qu’avec le nouveau système les sénégalais de l’Italie n’auront plus de problème de passeport?

Comme beaucoup de ces concitoyens, I.D, un sénégalais qui vit en Italie est une des personnes qui a rencontré ce problème.

Pour renouveler leurs passeport, les sénégalais qui résident loin de Milan, ont la possibilité de prendre un rendez-vous dans un site. I.D, à qui son papier doit expirer en Août 2022, s’est rendu au consulat pour obtenir ce site, de la part des agents du consulat sénégalais en Italie. À sa grande surprise, on lui signale que ce site n’est plus fonctionnel.

Cependant, selon ce dernier, les agents lui proposent de passer par des individus qui se pointent généralement au portail dudit consulat.《Ils nous disent de passer par ces gars qui défilent devant le consulat, et de payer deux cent euros (200 €), soit plus de cent vingt cinq mille (125.000 fcfa), pour qu’ils te trouvent un simple rendez-vous》, se désole le jeune immigré.

Selon I.D, ceci est une nouvelle loi imposée par ces agents qui travaillent en collaboration avec ces individus pour soutirer des sous chez les immigrés.

Une situation parmi tant d’autres, dont est victime ce sénégalais residant en Italie.

I.D était en vacance en fin d’année 2021. Et pour retourner, il lui faut un formulaire à remplir en ligne, selon lui, par les coordonnées du passeport. Là aussi, pour avoir ce site, qui devait être accessible gratuitement, il fallait payer des sommes alléchantes, en Euros (€) en plus. Parce que, révèle I.D, les personnes qui détiennent ce site, refusent de le donner en échange de Franc cfa.

I.D, originaire de la casamance, a également été victime d’une forme de “stigmatisation” de par son appartenance ethnique et géographique de la part des agents du consulat Sénégalais en Italie.

En 2017, I.D s’était rendu au consulat pour déposer sa Carte nationale d’identité. Un agent, après avoir parcouru son dossier, demanda à son collègue, s’il connaissait la Casamance, et son ami lui, ancien militaire, répondit: 《existe-t-il un militaire qui n’a pas fait la Casamance?》, dit, I.D.
Question que l’immigré juge stigmatisante et “raciste”, dont l’agent faisait allusion à la rébellion au sud du pays. Ainsi, une guerre des mots s’en est suivit entre les deux pendant un bon bout de temps.

Des faits récurrents qui poussent certains sénégalais de l’extérieur à détester leur nation. 《Je regrette souvent d’être Sénégalais, tellement les conditions difficiles qu’on rencontrent ici pour uniquement obtenir un papier dans nos consulats》, regrette I.D

Articles associés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informés

0FansJ'aime
3,430SuiveursSuivre
20,000AbonnésS'abonner
spot_img

Articles récents

Postafrique

GRATUIT
VOIR