1 min read

Fatiguées de leurs dures conditions de travail et de vie à cause de la cherté des prix des denrées de première nécessité, des femmes restauratrices ont tenu un point de presse pour annoncer une marche dans les rues sur l’ensemble du territoire pour dénoncer cet état de fait. Ce, après l’échec de leur rencontre avec le chef de cabinet du ministre du Commerce qui, selon elles, a voulu déplacer leurs problèmes sur le terrain politique. Ces femmes demandent aux guides religieux, aux acteurs de la société civile de les soutenir dans la lutte, à travers des manifestations populaires contre la cherté de la vie.

Source : Las

Previous Story

Une année scolaire mouvementée dans le privé laïc

Next Story

La digitalisation des paiements en ligne : une passerelle vers l’inclusion financière  en Afrique ( Par Basile NIANE)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.