//

Colère des étudiants ressortissants de Kédougou

1 min read

Des étudiants ressortissants de Kédougou ont déversé leur colère dans les rues bloquant ainsi la circulation sur certaines voies. Ils réclament le recrutement de tous les jeunes de la région de Kédougou dans les sociétés minières, l’acquisition d’immeubles pour loger les étudiants dans les différentes villes qui abritent des universités et le départ immédiat l’Inspecteur Régional du Travail. Le président de l’association des étudiants ressortissants de Kédougou, Karamoko Samoura l’accuse d’être corrompu par les sociétés minières pour gonfler les chiffres des emplois. A l’en croire, il donne des faux chiffres aux autorités pour leur faire croire que les jeunes du terroir sont employés dans les sociétés minières. Les étudiants ont tiré également à boulets rouges sur les autorités administratives et locales qu’ils ont tenté de rencontrer en vain. Quant aux sociétés minières, elles méprisent les étudiants. L’association des étudiants ressortissants de Kédougou va remettre un mémorandum aux autorités administratives et un ultimatum d’un mois leur sera accordé.

Source : Las

Previous Story

Covid : les lits se vident

Next Story

Serigne Mboup contre le chômage

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.