30.1 C
Dakar
samedi, septembre 24, 2022
spot_img

CHRONIQUE DE MLD : Sadiomania

Alors que le pays entier suit avec intérêt les combats de gladiateurs politiques liés aux investitures pour les prochaines législatives, l’autre Sénégal, celui du foot, se passionne plutôt pour sa star Sadio Mané, engagé dans un combat épique pour gagner le prestigieux Ballon d’or. Il y’a une véritable déferlante, sorte de Sadiomania qui s’est emparée de nos concitoyens mais aussi de bon nombre d’Africains et d’acteurs de la planète-foot. C’est que Sadio Mané marche actuellement sur l’eau en portant à bout de bras Liverpool visible sur au moins quatre fronts / tableaux en cette délicate période de l’année sportive. L’homme qui a sorti Bambali de l’anonymat a eu la bonne idée d’être l’auteur d’une fin de saison du tonnerre. En vérité, la tête de gondole des Lions du Sénégal, attaquant prolifique s’il en est, a fini d’acquérir une dimension supplémentaire par la grâce de performances de haute voltige qui le placent au quotidien au hit-parade des plus grands joueurs du monde.

De ce point de vue, Nianthio ce légendaire guerrier du Gabou, est devenu une icône, le symbole d’une diplomatie sportive dont le pays n’a malheureusement pas cherché à tirer tous les dividendes escomptés. Ce qui est constant, c’est que ce qu’il reste à l’heure actuelle le meilleur ambassadeur du Sénégal pour avoir réussi à booster sans le savoir l’image de notre cher pays. Pour sûr, même si (A Dieu ne plaise !) Karim Benzema arrive à le coiffer au poteau au classement du Ballon d’or 2022, la Star sénégalaise aura malgré tout réussi à marquer les esprits par son talent, son altruisme, sa discrétion, son humilité mais aussi son sens aigu de la solidarité envers les plus démunis.

L’actualité de son transfert au Bayern Munich ou au Barca est justement un signe clinique du prestige que Mané incarne. Les plus grands clubs du monde se l’arrachent et il n’a franchement plus rien à prouver à Liverpool où il a déjà tout gagné par sa constance dans l’effort soutenu. Pourtant la vie n’a jamais été un long fleuve tranquille pour Mané. Il a connu beaucoup de passages à vide et des périodes de traversée du désert au cours de sa riche carrière. On se rappelle encore qu’il était resté près de 10 matchs sans marquer : la poisse pour un attaquant de sa dimension. De nombreux supporters des Lions, happés par la folie d’une passion démesurée, l’avaient même traité de « Samba Alaar », trivialement quelqu’un de plus utile ailleurs que chez lui…

Mais l’homme n’a jamais baissé les bras, il n’a pas rechigné à la tâche en travaillant sans relâche donnant du coup raison au Psychologue français Nicolas Sajus qui disait : « C’est dans le sens que le sujet donne à sa souffrance qu’advient le chemin de résilience. » Autant dire aussi que l’atout-maître des Lions du Sénégal est resté fidèle à sa ligne de conduite, abhorrant du coup le buzz, les ors du star-system et le m’as-tu vu… Rapporté à l’actualité de la bombe des listes électorales qui a fini de faire exploser les diverses coalitions en lice, Sadio Mané nous a sans doute envoyé des signaux forts, d’intéressantes leçons de vie. Ceux qui s’invectivent dans le landerneau politique avec zéro conviction à la base en ramenant tout à leur ego surdimensionné devraient assurément en prendre de la graine. En dernière instance, c’est l’image de Sadio Mané qu’on devrait davantage projeter et promouvoir sur toutes les plates-formes nationales et internationales d’autant qu’il incarne véritablement ce nouveau type de Sénégalais(NTS) dont le pays a tant besoin.

Articles associés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informés

0FansJ'aime
3,495SuiveursSuivre
20,100AbonnésS'abonner
spot_img

Articles récents

Postafrique

GRATUIT
VOIR