/

BURKINA : 80 personnes tuées dans une attaque armée

2 mins read

80 personnes, dont 65 civils et 15 gendarmes, ont été tuées au Burkina, dans une attaque menée par des djihadistes présumés contre un convoi militaire qui escortait des civils. Les faits ont eu lieu hier à proximité de la ville d’Arbinda. Le Président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a décrété, dés jeudi, un deuil national de trois jours pour rendre hommage aux victimes.Le mois dernier, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (Hcr) avait indiqué que le nombre des personnes forcées de fuir les violences au Burkina Faso avait atteint un niveau sans précédent.Plus de 1,3 million de Burkinabés sont devenus des déplacés internes en un peu plus de deux ans. Six pour cent de la population du Burkina Faso est désormais déplacée à l’intérieur du pays.Selon le Hcr, le rythme des déplacements forcés au sein du pays ne montre aucun signe de ralentissement, alors que les attaques contre les civils et les forces de sécurité se poursuivent sans relâche. Durant le premier semestre 2021, 237.000 personnes ont été forcées de fuir leurs foyers et ont rejoint d’autres régions du Burkina Faso.L’agence onusienne est également alarmée par l’accélération du déplacement forcé en provenance du Burkina Faso. Depuis janvier 2021, plus de 17.500 personnes ont fui vers les pays voisins.

Source : Libéonline

Previous Story

« Météo du vendredi 20/08/21 à 12h00 au samedi 21/08/21 à 12h00.

Next Story

Barça : un prêt de 595 M€ qui aurait pu retenir Messi ?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.