/

BRETAGNE / Mobilisation inédite de marins pêcheurs pour un matelot sénégalais menacé d’expulsion

3 mins read

Papa Ndiaye, pêcheur sénégalais de 41 ans, est sous le coup d’une procédure d’expulsion en France après avoir été condamné par la justice en 2020. Intégré en Bretagne, cet homme bénéficie du soutien de marins pêcheurs, déterminés à aider cet « excellent matelot ».Papa Ndiaye est énervé. Ce marin pêcheur sénégalais de 41 ans, en France depuis 2014, en a assez de devoir se battre avec l’administration. « Je suis en CDI, j’ai un appartement, j’ai un patron qui envisage un futur avec moi et qui dépend beaucoup de moi. Mais je suis malgré tout menacé d’expulsion », lance-t-il, amer.Jusqu’en mars 2021, la vie que Papa Ndiaye s’était créé dans le Finistère, en Bretagne, semblait se dérouler à merveille. Arrivé légalement en France après avoir reçu une proposition de travail sur un chalutier, il avait d’abord vécu à Boulogne-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais, avant de s’implanter à Guilvinec, en Bretagne. Il travaille actuellement sur un bateau de pêche artisanal en tant que spécialiste du congre, long poisson qui ressemble à une murène. Pêcheur depuis toujours, il vivait de son savoir-faire, partageant son temps entre les virées en mer et les courtes escales sur terre. En 2017, il s’était même marié avec une Française. Cette union avait modifié son statut, passant d’un permis de séjour pour raisons de travail à un titre relevant de la « vie privée et familiale ». L’année dernière, il avait entamé des démarches pour une carte de résident.Mais en mars 2020, l’épouse de Papa Ndiaye a déposé plainte contre lui. L’homme sera par la suite condamné à 300 euros d’amende pour violences conjugales : il a été reconnu coupable d’avoir insulté et bousculé sa femme. « Il ne lui a pas porté de coups mais il n’aurait de toute façon pas dû faire ce qu’il a fait », commente son avocat, Me Jean-Marc Le Crane. « Cette histoire a suffi à tout déclencher. Six jours après le dépôt de plainte contre lui, la préfecture prenait une première mesure d’expulsion. »

Source : libéonline

Previous Story

AFFAIRE CAPITAINE TOURÉ / Le témoignage de ses camarades de promo à la Fsjp

Next Story

GENDARMERIE – Le capitaine Touré aux arrêts

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.