/

Birmanie: la banlieue industrielle, théâtre de violences

1 min read

Les manifestations et les violences continuent en Birmanie après le coup d’État militaire. Depuis le dimanche 14 mars, c’est un quartier industriel de Rangoun qui est particulièrement touché avec des dizaines de manifestants pro-démocratie tués. Ce mercredi encore, des panaches de fumée s’échappaient de la zone.

Avec RFI

Previous Story

En Afrique, l’image de la France se dégrade

Next Story

Vaccination : Le Sénégal utilise toujours Astra Zeneca

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.