29.1 C
Dakar
lundi, juin 27, 2022
spot_img

BENNO ET YEWWI DANS LA TOURMENTE

Amateurisme, ignorance, fourberie, corruption… Aucun de ses maux n’est de trop pour qualifier l’imbroglio politico-juridico-administratif autour du dépôt des listes à Dakar pour législatives avec comme acteurs principaux : la majorité et l’opposition

Haute trahison ! Amateurisme ! Ignorance ! Fourberie ! Corruption ! Aucun de ses maux n’est de trop pour qualifier l’imbroglio politico-juridico-administratif qui entoure le dépôt de la liste Yewwi Askan Wi dans le département de Dakar. En attendant que toutes les équivoques soient levées et les responsabilités situées, Sud Quotidien a tenté de restituer quelques pièces du puzzle dans cette guerre sans merci que se livrent les coalitions Benno Bokk Yaakar et Yewwi Askan Wi.

LE PDF PREND DE L’EAU À DAKAR

Le Plan Déthié Fall que Mamadou Lamine Diallo a surnommé «PDF» est en train de prendre de l’eau. Si l’ancien vice-président de Rewmi de Idrissa Seck avait eu l’ingéniosité de trouver une entente dite du siècle entre Yewwi et Wallu, jusqu’à faire trembler le Palais, la suite est en train d’accoucher une toute petite souris. Entre préséance et autres calculs politiques voire politiciennes qui enjambent les Législatives du 31 janvier 2022, sans occulter une supposée corruption pour éventrer Yewwi, la confection de la liste départementale à Dakar a fini par l’installer dans une tourmente. Et pour cause, c’est un véritable coup de massue qui s’est abattue sur la coalition Yewwi. Et pourtant, selon des sources dignes de foi proches du PUR et confirmées par certains membres de la conférence de Leaders que Sud Quotidien a contactés durant ce week-end, Yewwi avait retenu au niveau départemental Barthélémy Dias, Fatou Ba, Babacar Mbengue, Ngalgou Bathily, Abass Fall, Ngoné Mbengue et Joseph Sarr.

Sur cette liste susmentionnée, il n’y a pas le nom de Palla Samb et la parité était respectée. Qu’est ce qui s’est alors passé pour que non seulement Yewwi présente à la Direction générale des élections (DGE) une liste qui ne respecte pas la parité. Pis, une liste qui élimine certains noms au détriment d’autres ? Grosse énigme ! Un mystère qui ne devrait pas tarder à être percé. Selon nos sources, «en présence de Cheikh Youm (PUR) et Pape Diomaye Faye (Pastef), il a été retenu de mettre Ngoné Mbengue de Takhawou Ndakarou au détriment de Palla Samb». «C’est cette liste qui a été remise à Saliou Sarr. Mais, à notre grande surprise, il nous a fait comprendre que sur conseils d’un membre de la DGE, la parité n’est pas respectée à partir de la 5ème position. C’est pourquoi, il a introduit le nom de Palla Samb».

Des arguments que ce dernier a balayé d’un revers de la main. Dans un communiqué qui nous a parvenu, M. Sarr (cerveau de l’affaire) déclare  : «depuis quelques jours, un responsable de l’APR et une certaine presse citent mon nom en m’indexant comme «unique responsable» (sic) d’un supposé changement de la liste du scrutin majoritaire du département de Dakar, déposée par Yewwi Askan Wi. Je tiens à informer l’opinion nationale et internationale, que n’étant pas le mandataire national de Yewwi, je ne peux en aucun cas déposer une liste de cette coalition, encore moins à en changer le contenu». Et d’ajouter, «toutes ces allégations mensongères relèvent de la diffamation dirigée contre ma personne. En conséquence, je me réserve le droit, au besoin, de saisir les juridictions compétentes».

Articles associés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informés

0FansJ'aime
3,368SuiveursSuivre
19,800AbonnésS'abonner
spot_img

Articles récents

Postafrique

GRATUIT
VOIR