24.5 C
Dakar
mercredi, décembre 7, 2022
spot_img

Assemblée nationale: Des députés de Wallu soupçonnés de traîtrise

Réunie en séance plénière ce jeudi 17 novembre dernier, l’Assemblée nationale a adopté le projet de loi de finances 2023 et le vote du budget des différentes institutions de la République.

Les députés de l’opposition parlementaire qui avaient fait planer le spectre de blocage sur cette session ont été finalement coiffés au poteau par leurs pairs de la majorité.

L’on s’attendait à un blocage du vote du budget de certaines institutions notamment le HCCT et le CESE tant les débats étaient houleux contre ces institutions qualifiées de « budgétivores ».

Mais comme par enchantement, les budgets du CESE et du HCCT ont été votés à la majorité absolue. Et Libération se demande qui a voté d’autant que parfois la majorité a été obtenu avec quatre-vingt-deux (82) voix.

D’autres députés de l’opposition ont, en effet voté pour le pouvoir qui s’est retrouvé par moments, à pris de 90 votants un chiffre largement au-dessus du nombre de députés de la majorité présidentielle étriquée.

Articles associés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informés

0FansJ'aime
3,600SuiveursSuivre
20,300AbonnésS'abonner
spot_img

Articles récents

Postafrique

GRATUIT
VOIR