Browse Category

Soudan

//

Le calme revient au Darfour-Sud après des heurts meurtriers entre tribus

Un calme précaire dominait ce lundi au Darfour-Sud, situé dans le sud-ouest du Soudan, après des affrontements la semaine dernière. Les heurts entre deux tribus opposés ont fait 36 morts et une quarantaine de blessés selon l’agence officielle soudanaise Suna. Moussa Mahdi, le gouverneur de l’État du Darfour-Sud, a affirmé que des forces communes ont été dépêchées dimanche à Oum Dafouk, lieu de l’affrontement, situé près de la frontière avec la République centrafricaine. Ces forces ont pu intervenir pour séparer les deux tribus.

Source : RFI

//

Pourquoi l’économie soudanaise est aux abois

Les États créanciers du Soudan se réunissent ce lundi 17 mai à Paris pour soulager les finances de ce pays perclus de dettes. Le gouvernement de transition place beaucoup d’espoirs dans cette conférence internationale destinée à relancer son économie.

La situation économique n’a cessé de se dégrader depuis la fin de la dictature islamiste. Sous la férule d’Omar el-Béchir, l’économie était déjà déliquescente. Les sanctions américaines contre ce pays classé comme soutien du terrorisme mises en place en 1993 l’ont coupé de sources de financement. La sécession du Sud Soudan a aggravé l’état des finances en privant Khartoum des revenus et des réserves de change du pétrole. Une énième hausse du prix du pain à la fin de l’année 2018 va entraîner des émeutes et balayer la dictature islamiste en quelques semaines. Cette colère sociale débouche sur une transition pacifique avec la promesse de restaurer le pouvoir d’achat et d’en finir avec la corruption qui gangrène l’économie.

Source : RFI

/

47 morts dans des violences tribales au Darfour

Des affrontements tribaux et des attaques de milices au Darfour-Occidental ont fait une cinquantaine de morts depuis samedi dernier.

L’annonce émane de l’agence officielle soudanaise SUNA. Elle a publié un nouveau bilan publié dimanche. Les violences qui ont éclaté samedi ont fait aussi 97 blessés, rapporte Lemonde.

Ce drame intervient un peu plus de deux semaines après la fin de la mission de paix conjointe de l’ONU et de l’Union Africaine dans cette région.