Browse Category

justice

//
Live

Vente de faux passeports europeens, americains et des cartes de séjours dans l’espace schengen

la boutique de Yandé Seck livre ses secrets

Confectionnés en Allemagne par le gambien Lamin Seydy, les faux documents, vendus entre 5 et 6,5 millions de F cfa, étaient envoyés à Dakar par DHL.

Chargée de trouver les clients Ndeye Yandé Seck « touchait » une commission de 2 millions de F cfa sur chaque carte sejour vendu et 350 000 F cfa pour les passeports français et espagnols.

Les complices du faissaire Lamine Samba et son épouse Sona Mané, qu’elle hébergeait à Nord Foire, recevait leur part avant d’envoyer le reste à Seydy.

Source : Libération

//

Liberté provisoire de Bougazelli : Le ministère de la justice se dédouane

La vidéo de l’arrestation de Seydina Fall dit Bougazelli fait l’objet de beaucoup d’interrogations chez l’opinion publique. Des concitoyens se demandent le pourquoi Bougazelli hume l’air de la liberté pendant que certains activistes comme Simon et Kilifeu sont dans quatre murs. Une justice jugée impartiale par certaines voix. C’est à ce propos que le ministère de la justice s’explique dans un communiqué ce 22 septembre. « Le sieur Seydina Fall, qui est toujours entre les mains du magistrat instructeur, le Ministère de la justice rappelle que la liberté provisoire lui a été octroyée suite à sa demande, comme le prévoit la procédure », souligne le ministère.

Cependant, le ministère ne veut donner plus de détails sur les raisons de mise en liberté provisoire. « Les motifs de placement sous mandat de dépot et de mise en liberté provisoire inhérents au secret de l’instruction ne sont connus que du magistrat instructeur, du Procureur de la République et des conseils », justifie la note.

//

La SICAP déplumée de plus de 4 milliards

La Société immobilière du Cap-Vert (Sicap) est au coeur d’un scandale financier. Les premiers éléments mis à la disposition de la presse font état d’une affaire d’escroquerie sous la complicité d’agents internes. Des sources affirment que la Sicap a conclu la vente d’un terrain avec Fara Ndiaye Tall, directeur général de Mina Hôtel. Il s’agit de soixante-dix hectares (70 ha), sous le titre foncier 10823/R, se situant à Bambilor. Une transaction qui date du 17 mars 2015 dont le montant est de 4,2 milliards FCFA.

Les confrères de Pulse affirment que le vendeur qui a empoché l’argent a disparu au moment de signer l’acte de vente devant le notaire parce que le site faisait l’objet d’une dation en paiement au profit de la Banque régionale des marchés (BRM).

Dix hectares (10 ha) de ces terres mutés au nom de la Brm, devaient être affectés au programme des « 100.000 logements » selon les directives du Président Macky Sall. Emedia précise que le directeur de Mina Hôtel, devait se présenter devant la société civile professionnelle de notaires maîtres Papa Ismaïla Ka et Alioune Ka pour la signature de l’acte de vente. Fara Ndiaye, puisque c’est de lui qu’il s’agit, à continuer de faire la mort après avoir empoché le pactole.

La Sicap a déposé une plainte contre X et les poursuites sont ouvertes contre les coupables.

//
Live

La Sicap délesté de 4,2 milliards

Dans le cadre d’une opération fonciere sur 70 hectares, elle a integralement payé cette somme à Fara Ndiaye tall, Dg de Mina HOtel, pour ensuite se pencher sur les papiers.

Le vendeur qui a tout empoché , a disparu au moment de signer l’acte de vente devant le notaire, parce que le site faisait l’object d’une dation en paiement du profit de la banque régionale des marchés.

Une information judiciaire ouverte contre X après une plainte avec constitution de partie civile; les 10 hectares étaient destinées au programme de 100 milles logement.

SOURCE : LIBÉRATION QUOTIDIEN

1 2 3 98