956 Foto dag 2 Palétuviers3 1
/

A la découverte des îles du Sine-Saloum

2 mins read

La région naturelle du Sine-Saloum se trouve au Nord de la Gambie et au sud de la région Petite-Côte du Sénégal. Sa superficie est de 180 000 hectares. C’est dans cette région naturelle que se trouve le Parc national du delta du Saloum désormais classé au Patrimoine mondial de l’Unesco

Le Sine-Saloum est une des plus belles régions du Sénégal. Marigots, forêts, mangroves, lagunes, cordons sableux forment une variété riche de paysages sans compter la faune et les oiseaux du parc national, les petits villages typiques de pêcheurs et l’accueil des habitants.
Le Sine-Saloum est le royaume des oiseaux et des poissons. La pêche est une activité majeure.
À titre d’exemple les villages de Djilor, Fimela, Ndangane, Palmarin, Simal ou encore l’île de Mar Lodj, sont assez représentatifs de cet environnement.
L’activité touristique s’est très développée, et chaque site propose aux visiteurs une grande diversité de structures d’accueil, qui vous offriront de nombreuses possibilités de découverte de la région, qui est classée « Patrimoine Mondial de l’UNESCO » depuis 2011.
La population vous réservera un accueil exceptionnel. En Pays sérère, l’ensemble des ethnies vit en parfaite harmonie.
C’est dans le Sine-Saloum que « Pays de la Teranga » prend tout son sens.

L’activité économique principale est constituée de la pêche artisanale et du tourisme. Nombreux sont les touristes qui aiment prendre leurs vacances dans cette région du Sénégal.
Le transport est aussi très important, avec ses taxis, calèches. De nombreux villages ne sont accessibles que par les pistes. La pirogue est reine car c’est le seul moyen pour se déplacer d’îles en îles. Un projet de pont pour rallier l’île de Mar Lodj a été abandonné.
Il existe une économie secondaire basée sur la construction de bateaux de pêche, de barques et sur le passage des bacs.

Source: Sinesaloum-senegal.com

Previous Story

L’ARTP interpellent Orange, Free et Expresso sur des manquements

Next Story

Plus de 840 millions de dollars pour la réalisation du futur port de Ndayane

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.