//

13 Novembre : à l’ouverture du procès, Salah Abdeslam se qualifie de «combattant de l’Etat islamique»

1 min read

« Il n’y a pas de divinité à part Allah et Mohamed est son messager », a-t-il encore dit.

Sa présence n’était pas totalement certaine mais ses premiers mots, lors de l’ouverture du procès du 13 Novembre ce mercredi midi, ont donné le ton. « Tout d’abord, je tiens à témoigner qu’il n’y a pas de divinité à part Allah et que Mohamed est son messager », a répondu Salah Abdeslam quand on lui a demandé de se présenter.

Les cheveux tirés, gominés en arrière, il a ensuite fixé le sol : « Je m’appelle Abdeslam Salah. Le nom de mon père et de ma mère n’ont rien à voir ici », a-t-il répondu lorsqu’il a été interrogé sur leur identité. Au sujet de son métier, il a répondu avoir « délaissé (sa) profession pour devenir un combattant de l’Etat islamique ».

Source : Leparisien

Previous Story

COVID-1953 cas, 4 décès et 449 guérisons annoncés

Next Story

Attaque au couteau au marché de Saint-Denis : deux hommes renvoyés en correctionnelle

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.