/

11 septembre 2001: «C’était la nuit en plein jour»

2 mins read

Les attentats du 11 septembre 2001 ont provoqué en un jour la mort de 2 977 personnes et engendré des milliers de blessés. A New York, la double attaque des tours jumelles fait à elle seule 2 753 morts. Il y a aussi les rescapés. Ces survivants qui ont eu la chance d’échapper à la tragédie mais qui, vingt ans plus tard, demeurent marqués par le traumatisme du drame. Rencontre avec l’un d’entre eux.

C’est la première fois qu’il raconte son 11-Septembre. Alan Harper avait 46 ans en 2001. Il travaillait à la Fuji Bank, l’une des plus grandes banques japonaises dont les locaux étaient abrités au 82e étage de la tour sud du World Trade Center. « C’était une journée comme une autre. Il faisait très beau. Je devais passer au bureau avant de participer à une conférence dans le quartier de Wall Street. » C’est un petit rien du quotidien qui lui sauve finalement la vie.

Ce New-Yorkais, en route pour le travail, s’aperçoit qu’il a oublié sa montre. Il fait marche arrière et remonte la récupérer au 16 étage de son appartement dans le nord de Manhattan ; puis retourne vers le métro sur Broadway, direction la pointe sud, station World Trade Center. Alan est alors en retard, il pensait arriver au bureau à 8h30. 

À 8h46, le premier avion percute l’une des tours jumelles. À 9h03, un second s’encastre dans la deuxième tour. La double attaque est menée par dix terroristes d’al-Qaïda. « L’un de mes collègues, survivant, a vu l’avion approcher et entendu le bruit des moteurs quand il venait s’encastrer dans la tour », raconte Alan.

Source : RFI

Previous Story

LdC : Le Real, le Barça et la Juve forfaits, l’UEFA se marre

Next Story

Guinée: la délégation de la Cédéao est arrivée à Conakry

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.